Le Nouveau-Brunswick accueille le 3e Forum international jeunesse et emplois verts

Le Nouveau-Brunswick accueille le 3e Forum international jeunesse et emplois verts

Après le Niger en 2012 et 2014, c’est le Nouveau-Brunswick qui accueille du 20 au 24 juin le troisième Forum international jeunesse et emplois verts (FIJEV) dans la grande région de Moncton.

« Notre gouvernement est honoré de recevoir cet événement phare de la Francophonie, ici, au Nouveau-Brunswick, car cela contribuera à créer des emplois futurs, à promouvoir l’entrepreneuriat et à former nos jeunes », a déclaré la ministre du Développement économique, Francine Landry, qui est également ministre responsable de la Francophonie.

Sans titre 5

Charles Leger, conseiller Ville de Moncton, Liane Roy, PDG du CCNB, Monique Leblanc, députée de Moncton-Est, l’honorable Francine Landry, ministre du Développement économique et responsable d’Opportunités Nouveau-Brunswick et de la Francophonie, ‎Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales, Ernest Thibodeau conseiller ville de Dieppe et Moussa Sinon, Spécialiste de programme à l’OIF

Le forum permettra aux jeunes francophones âgés de 18 à 34 ans de valoriser leur créativité et leur esprit entrepreneurial en présentant des projets susceptibles de générer des emplois dans le domaine de l’économie verte.

« L’Université de Moncton salue cette initiative de tenir dans la région un forum international jeunesse portant sur l’environnement et la création d’emplois verts », a souligné la vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales, Marie-Linda Lord.

À cette occasion, une foire aux emplois verts sera organisée pour permettre aux jeunes de présenter pendant une journée leurs projets et de susciter l’intérêt de partenaires techniques et financiers.

Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, par la voix de sa présidente-directrice générale, Liane Roy, a fait part de sa grande satisfaction à participer à ce forum international.

L’OIF regroupe 57 États et gouvernements membres, et 23 pays observateurs. Le Nouveau-Brunswick est un gouvernement membre de l’OIF depuis 1977. Il œuvre plus particulièrement dans les domaines de l’éducation et de la formation professionnelle et technique, de la jeunesse, de l’économie, des droits de l’enfant et du développement durable.

Catégories d’articles
Suivez-nous sur Twitter